Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Truc pour le séchage de l'époxy.
#1
Bonjour à tous les nouveaux membres et un gros merci à tous les instigateurs et intervenants dans la mise en place de ce nouveau forum !

Je tente ma chance avec ma demande, n'ayant pas eu de réponse sur la mortaise Sad Sad .

Message placé sur la mortaise:
Bonjour à tous,

lors des rencontres de l'ATBQ ou de l'ATE, différents participants on fait état de l'utilisation d'un appareil "selfmade" pour faire tourner les pièces durant le séchage d'une finition faite avec de l'epoxy; ils ont parlé d'un appareil permettant de faire tourner les pièces lentement a raison de quatre ou cinq tours/minute; cette opération vise à contrer l'effet de la gravité sur l'epoxy et assurer une uniformité d'épaisseur sur toute la pièce.

Plusieurs ont mentionné qu'ils utilisent un moteur de BBQ pour réaliser l'opération. Serait-il possible que les tourneurs du forum qui ont fabriqué un tel engin d'en faire une photo et de la présenter sur le forum. Pourriez-vous également inclure s'il y a lieu des remarques sur ce qu'il faut prendre en compte ou éviter dans la construction de l'appareil pour que celui-ci soit pleinement fonctionnel.

Je suis présentement en train d'en fabriquer un et j'aimerais profiter de vos expériences !

Merci à l'avance pour votre assistance.

Richard G.

Double merci si vous pouvez inclure une photo!
Citer
#2
Bonjour Samlion, oui tu est a la bonne places,
Le 28 février si tu vient a la rencontre de l'ATBQ tu rencontrera
Le tourneur (M.Couture) qui utilise la broche a BBQ pour faire sécher son epoxy
Il nous a fais une bonne demo sur l'epoxy et son sechage
Citer
#3
Bonjour Samlion,

J'utilise l'époxy à plusieurs sauces depuis de nombreuses années. Attention, il y a plusieurs viscosités disponibles. Il vaut mieux, pour la finition en tournage, d'avoir une résine de coulée claire et épaisse. Une basse température (sous les 15 degrés) n'est pas adéquate. Pour ma part, je travaille cette résine entre 20 et 25 degrés, mais on peut la chauffer un peu (40 degrés) pour la rendre plus fluide. Cependant, elle commencera à polymériser plus rapidement.

Le moteur de rôtissoire pour barbecue est génial! Pour ma part, j'ai fait quelques chose de très simple et de portatif... un petit support en bois dans lequel se glisse la rôtissoire (car ma femme désire l'utiliser sur le barbecue à l'occasion). J'ai coupé un gougeon carré au bout duquel un disque de bois est fermement fixé, ce qui me permet de retirer le plateau facilement et utiliser le moteur de la rôtissoire pour autre chose. Attention de faire le gougeon de bois suffisamment serré, car avec une pièce plus lourde en rotation, il m'est déjà arrivé que celle-ci tombe au sol! La colle chaude est de mise à tous moments avec ce genre d'installation.

Lorsque la pièce est longue, je scelle les 2 extrémités avec de l'époxy à durcissement rapide, puis je me fais un second support en "V" qui permet à la pièce de tourner. J'ai déjà utilisé des roulements à billes également.

Quelques photos pour aider à la compréhension:

[Image: b4fba2ebea0c7cedbcb23535ea5e25e5_1024.jp...f7807b04ef]

Les autres images seront pour plus tard, c'est tout ce que j'ai sous la main en ce moment.



Bonjour Pierre,

Voici ce que j'ai réussi à dénicher:


[Image: 278c24fdbfa6b5c0726f6583c5cd655f_500.jpg]

[Image: df49d78c57d30569248894ea4983d53a_500.jpg]
Membre ATBQ
Citer
#4
Voici quelques photos de mon installation
[Image: DSCN5118.jpg]

[Image: DSCN5105_640x480.jpg]

   
Bert
Membre ATBQ et ATE
Citer
#5
(02-05-2015, 10:03 AM)Sebastien a écrit :  Bonjour Samlion,

J'utilise l'époxy à plusieurs sauces depuis de nombreuses années. Attention, il y a plusieurs viscosités disponibles. Il vaut mieux, pour la finition en tournage, d'avoir une résine de coulée claire et épaisse. Une basse température (sous les 15 degrés) n'est pas adéquate. Pour ma part, je travaille cette résine entre 20 et 25 degrés, mais on peut la chauffer un peu (40 degrés) pour la rendre plus fluide. Cependant, elle commencera à polymériser plus rapidement.

Le moteur de rôtissoire pour barbecue est génial! Pour ma part, j'ai fait quelques chose de très simple et de portatif... un petit support en bois dans lequel se glisse la rôtissoire (car ma femme désire l'utiliser sur le barbecue à l'occasion). J'ai coupé un gougeon carré au bout duquel un disque de bois est fermement fixé, ce qui me permet de retirer le plateau facilement et utiliser le moteur de la rôtissoire pour autre chose. Attention de faire le gougeon de bois suffisamment serré, car avec une pièce plus lourde en rotation, il m'est déjà arrivé que celle-ci tombe au sol! La colle chaude est de mise à tous moments avec ce genre d'installation.

Lorsque la pièce est longue, je scelle les 2 extrémités avec de l'époxy à durcissement rapide, puis je me fais un second support en "V" qui permet à la pièce de tourner. J'ai déjà utilisé des roulements à billes également.

Quelques photos pour aider à la compréhension:  

Les autres images seront pour plus tard, c'est tout ce que j'ai sous la main en ce moment.




Bonjour Pierre,

Voici ce que j'ai réussi à dénicher:

Bonjour Sébastien,
Pourquoi une tige aussi longue. À quoi cela peut servir?
Claude
Citer
#6
Bonjour Claude,

Il s'agit d'un mât de voilier téléguidé. Un laminage d'érable (rigidité) et de balsa (faible masse volumique) recouvert d'une couche d'époxy afin de protéger le bois des intempéries. La tige est profilée au rabot en forme d'ogive comme sur les vrais. Je peinture mon bois noir, puis j'applique l'époxy colorée noire. Lorsqu'il y a des trous, je perce, je remplis d'époxy et je reperce avec un diamètre plus petit, ce qui scelle parfaitement l'ouverture. Puis j'applique une couche de peinture noire en aérosol matte afin de protéger l'époxy des rayons UV.

Cela permet d'obtenir un mât qui semble être en carbone, comme sur les vrais voiliers de ce type. Il est difficile de réaliser des mâts en carbone miniatures à cette échelle. Les bômes sont réalisées avec la même technique et elles sont même vide à l'intérieur afin de gagner en masse.

Je n'ai malheureusement pas de pièce en tournage sur bois photographiée sur la rôtissoire. Sur mon voilier rc, seules le bulbe de quille et quelques éléments d'accastillage, dont les réas de poulie, ont été fait au tour. Mais ces pièces ne sont pas recouvertes d'époxy...

Voici un exemple en navigation l'été dernier:

[Image: IMG_0465_zpsd4792b60.jpg]

Salutations,

Sébastien
Membre ATBQ
Citer
#7
Citation :Bonjour Sébastien,
Pourquoi une tige aussi longue. À quoi cela peut servir?
Claude


Salut Sébastien,

Ok, la, je comprend mieux, c' est une pièce à sécher. Mais, ton texte m' apporte quelques questions pour mes expériences à faire. Je voulais faire l' expérience, si l' époxy tenait sur la pièce après 2 couche d' huile d' abrasin et si je pouvais peinturer une pièce et appliquer l' époxy par la suite. Si j' ai bien compris, tu peinture noir et applique l' époxy par la suite (Je peinture mon bois noir, puis j'applique l'époxy ).

Dans l' autre texte, tu parle de chauffer l' époxy à seulement 25, 30 C, ou à 40 C, mais sèche plus rapidement. (je travaille cette résine entre 20 et 25 degrés, mais on peut la chauffer un peu (40 degrés) pour la rendre plus fluide. Cependant, elle commencera à polymériser plus rapidement ). J' ai toujours chauffé avant entre 120 à 130 C. Quand même de bon résultat. Ton époxy est-il le même que celui de Jacques Couture provenant près de Shawinigan? Il y a des gens qui ont eu de la difficulté avec un sèchement trop rapide.

Pour le barbecue, j en ai fait un assez simple, mais je ne sais pas trop comment importer des photos.
Bon, Je dois sortir.

À bientôt
Claude
Citer
#8
Citation :Salut Sébastien,
Ok, la, je comprend mieux, c' est une pièce à sécher.  Mais, ton texte m' apporte quelques questions pour mes expériences à faire. Je voulais faire l' expérience, si l' époxy tenait sur la pièce après 2 couche d' huile d' abrasin


Bonjour Claude, normalement, on évite d'avoir une surface huileuse lorsqu'on applique un liant comme l'époxy. Il est habituellement indiqué sur le produit que lors de l'application, la surface soit être exempte d'huile, de graisse, de poussière, etc.

Ces indications concernent l'aspect liant, mais dans le cas de finition pour des pièces en tournage sur bois, la colle n'a pas nécessairement besoin de bien adhérer à la surface... à ta place, je ferais un essai sur un cylindre ou n'importe quelle retaille. Par contre, si elle n'adhère pas bien, avec les variations de température et d'humidité dans le temps, j'aurais peur qu'il y ait délamination...

Personnellement, j'éviterais l'huile avant.


Citation :et si je pouvais peinturer une pièce et appliquer l' époxy par la suite. Si j' ai bien compris, tu peinture noir et applique l' époxy par la suite (Je peinture mon bois noir, puis j'applique l'époxy ).


Exactement, je peinture le bois (peinture à l'eau JESSO ou simple gouache) que je sable avec du 320. Puis l'époxy. Et je sable à nouveau (220 ou 320) et finalement, je peins à nouveau, car les UV et l'époxy font deux. Pour nos pièces en tournage, tant qu'on ne les laisse pas à journée longue au soleil, cette finition durera très, très longtemps!


Citation :Dans l' autre texte, tu parle de chauffer l' époxy à seulement 25, 30 C, ou à 40 C, mais sèche plus rapidement. (je travaille cette résine entre 20 et 25 degrés, mais on peut la chauffer un peu (40 degrés) pour la rendre plus fluide. Cependant, elle commencera à polymériser plus rapidement ). J' ai toujours chauffé avant entre 120 à 130 C. Quand même de bon résultat. Ton époxy est-il le même que celui de Jacques Couture provenant  près de Shawinigan? Il y a des gens qui ont eu de la difficulté avec un sèchement trop rapide.


Augmenter la température ne fait que rendre la résine plus fluide, mais cela diminue considérablement sont temps de gel. Normalement, à 25 degrés Celsius, la majorité des résines commencent à polymériser en 2 heures. Elles prennent 24 heures à polymériser complètement. À 120 degrés Celsius, elle doit être aussi fluide que de la peinture! Tu dois avoir moins d'une demi heure pour la travailler avant qu'elle n'épaississe, quoique sa température diminue au fur et à mesure que tu l'appliques. Pour ma part, j'apprécie sa fluidité à 25 degrés. Il m'arrive de mettre les contenants dans l'eau bouillante quelques instants avant d'effectuer mon mélange si j'ai besoin d'effectuer une finition plus mince.

Oui, j'utilise le même type d'époxy que Jacques: résine utilisée pour le laminage des photos, comptoirs de cuisine, auto-nivelante. Ne pas prendre la résine conçue pour laminer la fibre de verre, kevlar ou carbone, elle est bien trop épaisse!

Ce que Jacques m'a transmis, c'est la cuisson en rotation, quelle idée géniale!

Si certains ont eu de la difficulté avec le durcissement trop rapide, c'est une question de température ou de mauvais mélange (durcisseur vs résine). À titre d'exemple, j'ai laminé de la fibre de verre pour la quille de mon prochain voilier téléguidé et j'utilise beaucoup l'époxy pour ce type de travail. J'en ai eu pour + ou - 40 minutes de travail. Je l'ai travaillé à 22 degrés Celsius. Je suis persuadé qu'à température plus élevée, j'aurais eu des problèmes, car je n'aurais pas eu le temps de terminer mon laminage...

J'aime bien à résine à mélanger 1 : 1, car il est simple avec de petites seringues de mesurer parfaitement les bonnes quantités. Quelques millilitres suffisent pour les pièces en tournage. J'utilise aussi la résine à mélanger 3:1 et pour mes voiliers téléguidés, j'utilise facilement jusqu'à 250 ml de résine par mélange. Je me suis donc procuré de plus grosses seringues afin d'avoir un mélange exact et je choisis des quantités faciles à calculer.

Les quelques pièces de tournage que j'ai fini à l'époxy étaient dures au toucher un bon 4 ou 5 heures après l'application et j'y laissait mes empreintes digitales. Maintenant je ne prends plus de chances, j'attends une journée et demi, car dans la maison ou même dans l'atelier, il est très rare que la température ne dépasse les 20 ou 22 degrés C.

Pour les photos, je t'invite à lire ceci:

Insérer une photo sur le forum

Salutations,

Sébastien

Membre ATBQ
Citer
#9
[attachment=51]

J'utilise l'époxy et je me suis un machine a époxy a multiple usage , je colle ,vise, les pièces ouje colle  avec des pièces martyre. Je peu faire plusieurs pièces en même temps.
Citer
#10
(03-01-2015, 10:16 AM)Clement a écrit :  J'utilise l'époxy et je me suis un machine a époxy a multiple usage , je colle ,vise, les pièces ouje colle  avec des pièces martyre. Je peu faire plusieurs pièces en même temps.

Toute une machine Clément. Tu devra la présenter à une prochaine rencontre. La mienne est moins compliquée et moins de fonctions, mais va très bien aussi. Idea
Citer


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)