Les frontières s’entremêlent.

Avez-vous remarqué comment les frontières des différentes disciplines du travail du bois s’enchevêtrent, s’emmêlent ou se superposent?  Les créations de bois tourné incluent maintenant la couleur, la sculpture, le perçage, le brûlage, le découpage et le réassemblage et combien d’autres techniques.  Je pense que les frontières se bâtissent artificiellement dans nos pensées : le travail du bois est pure joie peut importe de la façon que nous le façonnons.  Pour certains d’entre nous, le travail en dehors du tour est une option moins attirante.  Pour d’autres, ils n’en font pas de cas.  Peu importe ce qui est fait sur une pièce, on aime ou on n’aime pas selon nos goûts et préférences.  Infinies possibilités.

Tout le monde a ses frontières.  J’aime bien une pièce tournée en bois coti naturel avec un fini clair mettant en valeur le bois dans sa plus grande splendeur.  Potentiel exprimé autant par le bois que par la forme tournée et son utilisation prévue.  Et pourtant, tout autant dans l’autre extrême lorsque l’effet « wow! » y est.  Et toute la gamme entre les deux.  Le bois dans toute sa diversité et au tour à bois (avec ses possibilités qu’aucune autre machine de l’atelier ne peut offrir) sont au cœur de ce que nous faisons et aimons.

Ceci m’amène à vous inviter à notre prochaine rencontre ou notre invitée est Molly Winton (http://turningmaven.com/).  Elle nous offrira cette chance d’explorer les frontières qui se chevauchent tant du côté du tournage, des formes, des textures aidées de la pyrogravure, de la couleur…  Et elle saura sûrement nous partager sa vision de la créativité, sa passion qui l’a conduit là où elle est.  L’ayant déjà rencontrée dans un symposium aux États-Unis, je peux vous témoigner que son message s’est imprégné dans ma mémoire depuis cet événement et je suis impatient de la rencontrer à nouveau.

Avant de terminer, un grand mot de remerciement à nos présentateurs de Sainte-Croix et à toute l’équipe de l’ATBQ impliquée pour cette très belle journée de tournage en septembre.

Au plaisir de vous voir en novembre à Saint-Hyacinthe!

D’ici là, bon tournage.

Salutations, Robert