Boulonner le tour au plancher pour empêcher les vibrations?

C’est une question que plusieurs tourneurs se posent. Avec le temps et l’expérience, le format des pièces a tendance à augmenter de même que les vibrations qui viennent avec. Bien sûr il faut fixer un petit tour à l’établi afin qu’il ne tombe pas par terre mais on parle ici de tours dont le poids varie entre 150 kilos et 400 kilos.

Sur ces tours, une pièce de 10 pouces qui est mal ajustée va faire en sorte que le tour va littéralement danser sur le plancher. On peut certainement lester la base du tour avec des poches de sable pour absorber une partie de la vibration mais on ne règle pas le problème pour autant.

Lorsqu’un tour se met à danser sur le plancher, c’est un signe que la force des vibrations dépasse la capacité de l’équipement. C’est une indication qu’il faut réajuster la pièce sur le tour et/ou diminuer la vitesse. Si on a un régulateur de vitesse, on peut jouer avec la vitesse ( en plus ou en moins ) afin d’éliminer les vibrations. C’est le même phénomène qu’un pneu qui vibre à 90 km/h et ne vibre pas à 80 ou à 100 km/h. Si on s’entête à stopper les vibrations en boulonnant le tour au plancher, tôt ou tard c’est une pièce d’équipement plus fragile qui rendra l’âme; un roulement de palier, une pièce du mandrin, un boulon de structure du tour, etc.… C’est très certainement un accident en devenir.

Voilà donc pourquoi il faut utiliser les vibrations comme étant un avertissement et un outil de travail plutôt qu’un empêchement au travail. De cette façon, vous continuerez à pratiquer votre passion sans risquer de vous blesser ni de briser votre équipement.

Préparé par Steve Harvey