Le tournage sur bois est un merveilleux passe-temps mais il peut s’avérer dangereux si vous ne prenez pas toutes les précautions requises. Vous pouvez développer des allergies si vous vous exposez trop souvent à une trop grande concentration de poussières. Les champignons et les bactéries que peut contenir le bois sont aussi des ennemis desquels il faut vous protéger. Le bois coti donne d’excellents résultats au niveau de l’apparence mais il peut vous rendre extrêmement malade.

Bien sûr, le fait de capter à la source le plus de poussière possible avec un dépoussiéreur d’atelier ou un aspirateur aide grandement, mais ces appareils captent généralement des poussières de 5 µ (microns) et plus. Quand on sait que la taille d’une bactérie ou d’un champignon est d’un peu plus que 0,3 µ, ça porte à réfléchir.

La norme NIOSH (National Institute for Occupational Safety and Health) spécifie qu’un masque est de type N95 lorsqu’il filtre 95% des poussières de 0,3 µ et plus. C’est pourquoi il est important d’utiliser les masques portant cet inscription. Le N signifie que le masque est conçu pour les poussières exemptes d’huile et le 95 est un indice de rendement. Il existe des masques ayant des rendements supérieurs tel que 99% et 100%. Par contre, pour une personne éprouvant des difficultés respiratoires, il lui sera plus difficile de respirer librement car la restriction est supérieure. Ces informations sont cruciales pour votre santé et il est important d’y prêter attention. Se protéger avec un masque ne portant aucune spécification équivaut, à mon avis, à ne pas se protéger du tout.

Informations techniques: 3M Canada

Préparé par Steve Harvey