Bien qu’il soit plaisant de tourner tout ce qui nous tombe sous la main, il faut prendre garde à notre santé lors de nos sessions. En effet, le tournage sur bois a son lot de détails qui doit être pris en considération afin que l’on puisse en jouir en toute sécurité. Un de ceux là est à prendre très au sérieux : la qualité de l’air que nous respirons durant ces périodes de tournage.

Lorsque nous tournons, il y a des copeaux qui volent et j’espère que tous les tourneurs sont conscients du danger qu’ils représentent pour les yeux. Il y a cependant de fines particules qui volent aussi et que nous ne voyons pas. Certains d’entre vous pensent déjà à la poussière créée lors d’une coupe très fine ou lors de sablage. Il est vrai qu’il n’est pas recommandé de respirer cette fine poussière. D’ou l’importance d’avoir un dépoussiéreur ou un aspirateur d’atelier. Mais ces options ne font qu’aspirer les particules qui sont visibles à l’oeil et laissent souvent s’envoler les plus fines. Les particules invisibles à l’oeil sont encore plus dangereuses parce qu’on est souvent tenté de les ignorer. Ces particules invisibles vont se loger facilement dans les bronches et peuvent vous causer de sérieux dommages et même provoquer la mort. En effet les essences comme le cèdre ou certains bois exotiques (cocobolo, bois noir africain…) sont souvent très irritants, voir toxiques pour les voies respiratoires. Les champignons présents sur une pièce de bois peuvent être de dangereux à mortel.

Le moyen pour prévenir les dégâts est d’utiliser un masque à cartouche bien ajusté avec une cartouche capable de filtrer des particules aussi petites que 0,5 µ (microns). Les fabricants offrent aussi des dépoussiéreurs d’air ambiant qui vont aspirer ces fines particules. Les prix: 350$ et plus, tout dépend de le qualité des filtres. Certains diront que c’est cher mais le confort et la sécurité sont au rendez-vous.

Pour les bricoleurs, il est possible d’en fabriquer un relativement facilement. Il suffit d’avoir un ventilateur de fournaise G9 ou G10, une feuille de contreplaqué, une grille de diffusion d’air, 2 pré-filtres (20″×25″) en carton ondulé et 2 filtres en mousse capable de filtrer les particules jusqu’à 0,25 µ (20″×25″). Notez qu’il y a 2 filtres en série de chaque cotés afin de ne pas surcharger les filtres avec un débit d’air trop élevé. Les filtres sont disponibles dans les grandes surfaces et chez les détaillant de pièces de fournaise.

La qualité du dépoussiéreur que vous construirez dépendra de l’attention que vous y mettrez et de la qualité des filtres utilisés. Il est très important de ne pas lésiner sur la qualité des filtres. Aussi, il est important d’avoir un débit d’air filtré qui convient à la tâche demandée.

Les plans sont dans la page des trucs du métier

Voici quelques photos:

Depoussiereur

Dépoussiéreur

depoussiereurinterieur

Intérieur du dépoussiéreur

filtre

Filtre

Pré-filtre

Pré-filtre