Le 26 décembre 2005 comme je m’ennuyais un peu après le gros party de Noël, je suis donc allé faire un peu de tournage pour me faire plaisir.

J’étais à fabriquer une de mes petites maisonnettes et il me manquait un petit morceau de couleur ROUGE afin de donner plus de valeur à ma maisonnette. Je décide donc de me couper deux beaux petits morceaux de bois en padouk et en bloodwood. Comme je suis un vieux bricoleur, je décide donc de faire vite et de couper les morceaux sur mon banc de scie. Deux petits morceaux de 2 pouces par 2 pouces c’est pas bien long à faire. ERREUR !!! En passant le dernier morceau (2×4) le morceau coince dans la lame et oups, c’est mon index de la main droite qui passe sur la lame !!!!!

J’attrape mon doigt de la main gauche et je ferme le banc de scie et l’aspirateur. Je marche jusqu’à la salle de bain toute proche et je crie à mon épouse que je venais de me couper gravement !!! N’écoutant que son courage, car moi j’étais assis sur la toilette blanc comme un drap (selon elle). Lise m’a fabriqué la plus belle des poupées sur mon pauvre petit doigt.

À notre arrivée à l’urgence de l’hôpital quelle surprise! Je n’étais pas le seul à avoir un gros bobo. Après environ 45 minutes, je vois une infirmière qui me dit « Mon cher monsieur vous vous êtes bien arrangé ça. » Elle fait un beau pansement et me demande plein de questions. Voulant faire le brillant, je lui réponds que cela ne me faisait pas très mal. Deuxième erreur, je venais sans le savoir d’être affublé d’une côte verte (ce qui voulait dire que je pouvais attendre longtemps).

Les minutes et les heures passèrent et mon nom n’était toujours pas prononcé !! Près de cinq heures plus tard, j’entends monsieur Gilles Ferragne en salle # 6 S.V.P. Enfin, c’était mon tour. Un médecin regarde le tout et me donne deux piqûres afin de geler le doigt. Deux points de suture et une nouvelle poupée plus tard, je partais pour la radiologie. Après encore plusieurs minutes à attendre, je passais aux photos.

De retour à la réception avec mes négatifs et pour attendre encore quelques heures. Le médecin me rappelle et nous regardons les négatifs de mon pauvre petit doigt. L’os a été touché, mais que légèrement. Il me donne plusieurs papiers pour les prochains rendez-vous et me donne congé après 7 heures de présence à l’hôpital. Ouf !!!

Résultat, deux semaines sans tournage et sans jogging, maudit que le temps est long ….

La morale de cette histoire est que même et surtout les vieux bricoleurs doivent être prudents.

Au plaisir de vous montrer mon bobo.

Gilles Ferragne

Note: Le texte original de cet article a été quelque peu modifié pour éliminer des références temporelles relatives à sa date d’écriture. -FL