Si vous utilisez un accessoire monté sur cône et en l’air, c’est-à-dire sans appui de la poupée mobile, vous risquez gros. Je suis certain que vous ne voulez pas voir une meule de coton partir en orbite à 1500 tours/minute. C’est pourquoi il existe un accessoire pour remédier à ce problème : la tige de retenue. C’est une tige filetée que l’on visse dans le cône et qu’on assujettit à l’autre bout de la poupée fixe. De cette façon, tout demeure en place et vous pouvez travailler de façon sécuritaire. Si votre cône n’est pas taraudé, il vous est possible de le faire avec les outils appropriés.

Par Steve Harvey

D’après une idée de Lance Archambaut et de Jean Michel

Croquis de François Leclerc

meule