Le 18 février est  une date importante.
Je vais assister à la rencontre organisée par l’ATBQ.
Pour moi, c’est une première . J’ai un tour que depuis quelques mois.
J’arrive à 8h55 et la salle est déjà bondée.
Il est vrai que la passion n’a pas d’heures …
Toute la journée,  des exposés de grande qualité, appuyés par des démonstrations sur un Tour,  projetés sur deux grands écrans.
WOW ! Du professionnalisme à l’état PUR.
Que dire des échanges entre membres sur l’heure du lunch.
Qui est débutant, intermédiaire ou avancé, je constate que cela a peu d’importance.
Ce qui uni cette belle GANG de tourneurs se résume en 2 mots : leur passion .
Il est 16 h . Je quitte le groupe avec un peu de nostalgie.
Maintenant, je sais que le tournage du bois est un art qui n’a de limite que le fruit de notre imagination.
De belles heures en perspectives.

René Tremblay.
Apprenti tourneur.