Comment faire du bois coti

Il y a plusieurs recettes pour y arriver, certaines très complexes, mais non plus certaines de réussite.

C’est le travail des champignons qui résulte en cette belle mosaïque de lignes sombres, de formes variées et de couleurs surprenantes.

Le résultat n’est jamais prévisible, car il dépend de plusieurs facteurs, dont la famille de champignon qui colonise notre substrat.

Une recette simple qui ne coûte rien :

Placer une bûche humide (avec écorce) dans un sac de plastique et le refermer hermétiquement pour conserver l’humidité et permettre aux spores de champignons en présence de se développer et transformer la cellulose du bois. Après deux mois, examiner votre bûche, si le travail n’est pas assez avancé, humecter et refermer le sac pour un autre mois et ainsi de suite jusqu’à l’effet désiré.

Note : si vous avez une pièce ou écorce contaminée, ajoutez-la dans le sac.

Vous pouvez tourner le bois en le sortant du sac. Portez un masque, il y a des spores qui peuvent être toxiques. Une fois tournée, la pièce peut être séchée dans un four micro-onde. En ce faisant, les spores et champignons seront détruits.

Le champignon ne peut vivre ou se développer sur du bois sec.

Bon laboratoire

Truc de Lance Archambault