Lorsqu’il n’est pas possible d’utiliser la queue de cochon pour monter une petite pièce sur le tour, cet accessoire s’avère une solution fort intéressante. On le monte sur un mandrin traditionnel. La vis centrale agit comme la queue de cochon. La tête de cette dernière est légèrement modifiée (Voir troisième photo) afin de pouvoir la bloquer en utilisant deux autres vis plus petites.

Bertrand Lisée